Architecture

Archi² répond à tous types d’offres pour une clientèle privée ou professionnelle sur le Bassin d’Arcachon, Bordeaux et la CUB.

Prestations :
• Etudes préliminaires
• Estimation des travaux
• Esquisse et avant-projet sommaire ESQ - APS
• Dossier de permis de construire PC
• Etudes de projet PRO
• Dossier de consultation des entreprises DCE
• Suivi de chantier et livraison DET - AOR

Spécialisations :
• Architecture écologique
• Construction passive et à énergie positive
• Construction bois
• Maison individuelle
• Habitat collectif
• Equipements divers
• Aménagement de commerces, bureaux, restaurants...

Langues :
• Anglais
• Espagnol

Prestations

Etudes preliminaires

La Mission conseil sert à :

• Evaluer la faisabilité de votre projet
• Evaluer les possibilités d’aménagement intérieur ou extérieur
• Estimer les travaux à effectuer

Mission forfaitaire évaluée au cas par cas.

Tarifs: Nous consulter

Mission partielle

La Mission partielle comprend les étapes suivantes:

• Etudes préliminaires
• Esquisse et avant-projet sommaire ESQ APS
• Estimation des travaux
• Dossier de Permis de construire PC

Dans le cadre d’une mission partielle, les honoraires de l’architecte représentent 3 à 6 % du montant HT des travaux en fonction de la complexité du projet.

Mission complete

La mission complète comprend les étapes suivantes :

• Etudes préliminaires
• Esquisse et avant-projet sommaire ESQ APS
• Estimation des travaux
• Dossier de Permis de construire PC
• Etudes de projet PRO
• Dossier de consultation des Entreprises DCE
• Suivi et coordination de chantier

Dans le cadre d’une mission complète, les honoraires de l’architecte représentent 10 à 15% du montant HT des travaux en fonction de la complexité du projet.

Contactez-nous

Portfolio

En savoir plus

COMBIEN COÛTE UN ARCHITECTE ?

La rémunération de l’architecte dépend essentiellement de trois facteurs:
• du coût des travaux,
• de la complexité l'opération,
• de l’étendue et de la difficulté de la mission que vous lui confiez.

Vous rémunérez l'architecte, mais il vous fait faire des économies...
• le recours à l'architecte assure au particulier une mise en concurrence des entreprises, ce qui est un facteur de baisse des coûts à prendre en considération. En outre, la comptabilité des travaux s’opère au fur et à mesure de l’avancement du chantier,
• l’architecte doit veiller en permanence à ce que le calendrier de la construction soit respecté. Il vérfie que les matériaux utilisés et les techniques de mise en œuvre correspondent parfaitement à ce qui a été prévu dans les marchés d’entreprise,
• un bâtiment construit par un professionnel qui engage sa responsabilité personnelle, vivra mieux et plus longtemps, réduisant ainsi les frais d’entretien,
• les honoraires de l’architecte sont négociables par le client alors que, par exemple, la marge du constructeur de maisons individuelles n'est pas clairement identifiée (20 à 25 % d’honoraires).
• l’architecte, professionnel du développement durable, vous proposera les solutions techniques les plus adaptées au bâtiment, au site et à vos usages, ainsi que les meilleures performances énergétiques. Vos factures s’en ressentiront.

Et s’il fait bien son travail, un architecte vous fera économiser davantage que ses honoraires... »

LE RECOURS À L’ARCHITECTE

Pour les personnes morales, le recours à l'architecte est obligatoire pour concevoir et établir tout projet soumis à une demande de permis de construire, qu’il s’agisse de la construction d’une maison, de la transformation ou de l’agrandissement d’un bâtiment, d’un local professionnel, commercial ou d'activité (article 3 de la loi du 3 janvier 1977 sur l’architecture).

Pour les personnes physiques désirant construire ou réhabiliter pour elles-mêmes, le recours à l’architecte est obligatoire si la surface de plancher ou l’emprise au sol de la partie de la construction constitutive de surface de plancher excèdent 150 m2. En cas d’extension d’un bâtiment existant, le recours à l’architecte est obligatoire si l’extension a pour effet de porter l’ensemble après travaux au-delà de 150 m².

Mais l'intervention d'un architecte s'avère toujours profitable, même si les travaux d’aménagement d’une construction existante ne portent pas la surface à plus de 170 m² ou relèvent de la liste des travaux soumis à simple déclaration préalable.